Le savoir : Capitalisons sur le savoir - Partie 5 [Vidéo - 12:42] (2008)

Valérie Boudreault, animant la suite de cette deuxième émission sur l’économie du savoir, introduit au Groupe EMS. Cette entreprise familiale est en opération à Edmundston, Nouveau-Brunswick. Ils sont spécialisés dans l’industrie des moteurs électriques, des contrôles et de l’outillage industriel. Par exemple, ils installent des systèmes de panneaux de contrôle ou font de la gestion de données à distance.

Alain Lacombe, directeur du département de l’automation et des contrôles, explique comment il a intégré l’économie du savoir au sein du Groupe EMS. Ils investissent beaucoup dans la formation de leurs employés, ce qui équivaut à investir dans le futur de leur entreprise. Si leur personnel est très qualifié et performant, cela augmente la productivité et ils peuvent développer des produits innovateurs.

Une autre entreprise, le Groupe Integra, se spécialise en développement de contenu informatisé et en apprentissage en ligne. Carole Noël, présidente et fondatrice de cette firme de consultation pédagogique, nous présente comment l’économie du savoir est importante. Ils vont offrir des services de formation sur mesure, concevoir des sites Web, et aider les entreprises dans la gestion de projet. Selon Mme Noël, c’est en augmentant les connaissances que l’on développe des marchés.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-02-21
Citation APA
Réseau de développement économique et d'employabilité (RDÉE). Le savoir : Capitalisons sur le savoir - Partie 5 [Vidéo - 12:42] 2008. Web. 2 Dec. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/multimedia/rdee/le_savoir_05.htm>
Réseau de développement économique et d'employabilité (RDÉE) (2008). Le savoir : Capitalisons sur le savoir - Partie 5 [Vidéo - 12:42]. Récupérer December 2, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/multimedia/rdee/le_savoir_05.htm
© 2021 Bibliothèque de Copian