Une méthode pédagogique en perpétuel mouvement (2008)

Le Monde alphabétique, no 19, hiver 2008

Ce document est hébergé sur le serveur du Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF).

Grâce à des interventions adaptées, des adultes marginalisés à cause de leur différence peuvent donner un sens à leur expérience. Cet article expose les assises d’une méthode pédagogique issue du travail en alphabétisation d’une formatrice-animatrice. Son expérience s’est passée aussi bien avec des personnes ayant une déficience visuelle que des personnes paraplégiques, retraitées ou sans emploi.

Sa méthode prend la forme d’une recherche-action, qui met à l’honneur la différence. Elle crée des lieux propices à l’apprentissage de la citoyenneté. Peu importe l’âge ou la situation des personnes en ateliers, le premier tremplin à atteindre demeure cet apprentissage de l’art de la rencontre. C’est à la base des relations humaines et par conséquent, d’une société qui favorise l’épanouissement de ses citoyens.

L’article touche les apprenants qui fréquentent Développement communautaire Unîle. Cet organisme d’alphabétisation est situé dans Bassin, un quartier de l'arrondissement Chicoutimi à Saguenay, au Québec.

Voir ressource
Auteurs: 
Ajouté: 
2012-05-15
Citation APA
Aline Martinet. Une méthode pédagogique en perpétuel mouvement 2008. Web. 25 Jan. 2021 <http://bv.cdeacf.ca/documents/PDF/rayonalpha/mondealpha/ma19/ma19c.pdf>
Aline Martinet (2008). Une méthode pédagogique en perpétuel mouvement. Récupérer January 25, 2021, de http://bv.cdeacf.ca/documents/PDF/rayonalpha/mondealpha/ma19/ma19c.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian