Suppléance : Les enseignants sans poste permanent (2008)

Carnet du savoir – 13 novembre 2008

Les enseignants sans poste permanent ont une variété de titres, y compris suppléant, enseignant occasionnel ou enseignant sur appel. Ils ont une incidence considérable sur l’apprentissage chez les élèves et jouent un rôle à part entière dans les systèmes d’éducation au Canada. Entre la maternelle et la 12e année, un enfant aura été encadré par un de ces enseignants pendant l’équivalent d’une année complète.

Ils gagnent à suivre des formations préalables spécialisées et de la formation continue, mais très peu leur sont destinées. Les auteurs suggèrent des moyens pour combler cette lacune. Ceux qui peuvent jouer un rôle sont : les programmes de formation des enseignants; les districts et les conseils scolaires; les fédérations, les syndicats et les associations d’enseignants; et les ministères de l’Éducation.

Par exemple, les programmes de formation des enseignants pourraient aider les suppléants lors de la planification nécessaire pour assurer la continuité de l’enseignement. Les districts scolaires peuvent offrir de la formation sur leurs politiques, leurs pratiques et leur philosophie. Aussi, les associations d’enseignants ont commencé à produire des manuels et organiser des conférences pour eux. Enfin, les gouvernements provinciaux pourraient offrir des occasions de perfectionnement professionnel répondant à leurs besoins.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-05-31
Citation APA
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA). Suppléance : Les enseignants sans poste permanent 2008. Web. 25 Sep. 2020 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/replacements_fr/replacements_fr.pdf>
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA) (2008). Suppléance : Les enseignants sans poste permanent. Récupérer septembre 25, 2020, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/replacements_fr/replacements_fr.pdf
© 2020 Bibliothèque de Copian