Les troubles d'apprentissage peuvent-ils expliquer le faible rendement en littératie? (2010)

Le but du présent rapport est d’explorer le lien qui existe entre les troubles d’apprentissage (TA) autodéclarés et le faible rendement en littératie. L’analyse se fonde sur la portion canadienne des données publiques provenant de l’Enquête internationale sur l’alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA) de 2003. Deux principales questions de recherche liées aux TA ont été posées :

1) Quelle est l’incidence des TA autodéclarés sur les notes obtenues en compréhension de textes suivis après qu’un certain nombre de variables, dont les effets sur cette compréhension sont connus, ont été neutralisées ?

2) Les variables les plus fortement associées aux TA autodéclarés sont-elles les mêmes que celles liées au faible niveau de littératie ?

Les tendances observées donnent à penser qu’il existe un lien si étroit entre TA et faible niveau de littératie, qu’il est inutile et trop coûteux pour les personnes concernées et le système d’éducation des adultes de faire une distinction entre les deux, vu l’état actuel des procédures d’évaluation et des stratégies d’intervention. Néanmoins, les TA n’expliquent pas à eux seuls une piètre aptitude à la lecture et il vaut mieux apporter de l’aide à toutes les personnes qui en ont besoin en personnalisant les services offerts.

Voir ressource
ISBN: 
978-1-100-95164-5
Ajouté: 
2012-06-05
Citation APA
Gregory S. McKenna. Les troubles d'apprentissage peuvent-ils expliquer le faible rendement en littératie? 2010. Web. 26 Jan. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/rhdcc/can_ld_explain_fr/can_ld_explain_fr.pdf>
Gregory S. McKenna (2010). Les troubles d'apprentissage peuvent-ils expliquer le faible rendement en littératie?. Récupérer January 26, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/rhdcc/can_ld_explain_fr/can_ld_explain_fr.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian