Mondialiser l'équité (2005)

Le Monde alphabétique, no 17, printemps 2005

Ce document est hébergé sur le serveur du Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF).

Travailler à la justice sociale tout en buvant un bon café équitable : ce geste simple est proposé aux participants de Ludolettre. Par exemple, lors d'un sommet sur le café en 2002, le chef d'État éthiopien disait que l'agriculteur dans son pays ne touche plus qu'un pour cent du prix payé par le consommateur. Ceci a engendré une dégradation telle de ses conditions de vie que le producteur de café ne parvient plus à nourrir sa famille.

Le commerce équitable se veut une réponse à la détérioration des conditions de travail des personnes vivant en situation d'exploitation. Il rejoint les valeurs transmises par l'alphabétisation populaire : la justice, le respect et la transformation sociale. Ludolettre est un centre d'éducation populaire et un organisme communautaire à but non lucratif.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-06-28
Citation APA
Danielle Marchessault. Mondialiser l'équité 2005. Web. 24 Sep. 2020 <http://bv.cdeacf.ca/documents/PDF/rayonalpha/mondealpha/ma17/ma17d.pdf>
Danielle Marchessault (2005). Mondialiser l'équité. Récupérer septembre 24, 2020, de http://bv.cdeacf.ca/documents/PDF/rayonalpha/mondealpha/ma17/ma17d.pdf
© 2020 Bibliothèque de Copian