Les pertes d'acquis pendant les vacances d'été (2008)

Carnet du savoir – 12 juin 2008

Le calendrier scolaire canadien, avec ses longues vacances d'été, représentent une interruption du cycle d’apprentissage. Pendant ce temps, les élèves oublient une partie de ce qu’ils ont appris, obligeant les enseignants à consacrer un temps considérable à la révision à la rentrée.

Les vacances d’été contribuent aussi à creuser l’écart sur le plan de la réussite entre les élèves provenant d’un milieu socioéconomique favorisé par rapport à leurs camarades moins avantagés. Ces travaux montrent également que le recul est plus marqué dans les matières liées aux mathématiques qu’en lecture ou en langues, ce qui s’explique probablement par le fait que nombre d’élèves continuent de lire pendant l’été, mais rares sont ceux qui pratiquent leurs compétences en mathématiques.

Les auteurs soulignent des pratiques qui peuvent aider à contrer les pertes d’acquis pendant l’été, y compris les programmes estivaux de lecture; le remaniement du calendrier scolaire prévoyant des pauses plus brèves; et des révisions systématiques aident les élèves à consolider leurs apprentissages.

Selon les auteurs, il pourrait aussi être bon que le milieu canadien de la recherche se penche sur la régression de la réussite scolaire attribuable aux vacances d’été.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-07-12
Citation APA
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA). Les pertes d'acquis pendant les vacances d'été 2008. Web. 13 Apr. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/summer_learning_loss_fr/summer_learning_loss_fr.pdf>
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA) (2008). Les pertes d'acquis pendant les vacances d'été. Récupérer April 13, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/summer_learning_loss_fr/summer_learning_loss_fr.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian