Analyse de rentabilisation des compétences essentielles dans le secteur de la construction (2010)

Cette étude a été entreprise en vue d’examiner le rôle des compétences essentielles (CE) dans l’apprentissage. Elle s’est appuyée sur un outil d’évaluation pour mesurer les compétences en lecture de textes, utilisation de documents et calcul des apprentis. Elle avait pour but d’évaluer l’incidence des cours de perfectionnement des CE sur les taux de réussite de la formation en apprentissage, et sur le rendement net des investissements dans la formation (RIF).

Les apprentis ayant obtenu les résultats les plus faibles étaient considérés comme à risque plus élevé de décrocher ou d’échouer la formation technique. Ce groupe à risque a eu la possibilité d’obtenir un soutien supplémentaire.

Ce rapport établit clairement que cette aide a été un facteur décisif pour réduire taux de décrochage des apprentis. Il quantifie le rendement des investissements dans la formation sur les CE. Peu importe le format de l’aide supplémentaire offerte aux apprentis, l’actualisation des compétences parallèlement à la formation technique a augmenté les taux de réussite et s’est avéré un excellent investissement.

Pour plus d'information, visitez le site ConstruForce Canada, qui a pris la relève du Conseil sectoriel de la construction - http://www.buildforce.ca/fr.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-07-23
Citation APA
Conseil sectoriel de la construction (CSC). Analyse de rentabilisation des compétences essentielles dans le secteur de la construction 2010. Web. 8 Aug. 2022 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/csc/business_case_essential_skills_construction_fr/business_case_essential_skills_construction_fr.pdf>
Conseil sectoriel de la construction (CSC) (2010). Analyse de rentabilisation des compétences essentielles dans le secteur de la construction. Récupérer August 8, 2022, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/csc/business_case_essential_skills_construction_fr/business_case_essential_skills_construction_fr.pdf
© 2022 Bibliothèque de Copian