Des élèves qui déménagent : Comment atténuer les retombées de la mobilité chez les élèves autochtones (2008)

Carnet du savoir – 15 mai 2008

Le taux de diplomation au secondaire chez les élèves autochtones est encore bien en deçà de la moyenne canadienne. Selon une étude récente, la mobilité des élèves est un obstacle important à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires.

Les effets de la mobilité chez les élèves autochtones, comme les importantes diminutions du taux de diplomation, suggèrent que le système d’éducation actuel ne réponde pas aux besoins des élèves qui déménagent.

En Australie, des pratiques exemplaires ont été mises en place dans certaines écoles afin d’aider les élèves qui viennent de déménager. Les auteurs pensent que ces pratiques seraient probablement efficaces au Canada car, comme en Australie, les élèves autochtones y sont nombreux à déménager.

Ces pratiques comprennent : favoriser une perception positive de la mobilité des élèves; élaborer des stratégies de réussite au moment de l’admission, de la transition et de l’intégration; transférer l’information sur les élèves; et adapter le service des besoins aux apprenants.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-07-30
Citation APA
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA). Des élèves qui déménagent : Comment atténuer les retombées de la mobilité chez les élèves autochtones 2008. Web. 7 Jul. 2022 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/students_on_the_move_fr/students_on_the_move_fr.pdf>
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA) (2008). Des élèves qui déménagent : Comment atténuer les retombées de la mobilité chez les élèves autochtones. Récupérer July 7, 2022, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/students_on_the_move_fr/students_on_the_move_fr.pdf
© 2022 Bibliothèque de Copian