Le taxage au Canada : L'effet de l'intimidation sur l'apprentissage (2008)

Carnet du savoir – 20 mars 2008

L'intimidation dans les écoles peut avoir des conséquences permanentes et très négatives chez la victime et l'agresseur, et est reliée à des problèmes tels que la toxicomanie, les comportements agressifs, et la mésadaptation sociale.

Les auteurs de ce document examinent la recherche sur l'efficacité des programmes de prévention de l'intimidation.

Les programmes administrés à l'échelle de la classe et ceux qui ont une seule visée – comme la résolution des conflits, les stratégies de médiation par les pairs ou l'acquisition d'aptitudes sociales – affichent une très faible efficacité. Les chercheurs estiment que si ce type d'intervention échoue, c'est en partie parce que l'intimidation est un phénomène socioculturel complexe qui repose sur des rapports de force, plutôt que sur des lacunes des aptitudes sociales chez l'agresseur.

Leur analyse suggère que les programmes d'intervention qui prônent une approche mettant à contribution toute l'école provoquent souvent une réduction importante des taux d'intimidation et de victimisation. Pour être efficaces, les programmes de prévention de l'intimidation doivent être intégrés dans la culture scolaire : la collectivité au complet doit agir de façon proactive à créer un cadre sécuritaire d'apprentissage et de croissance.

Voir ressource
Ajouté: 
2012-08-16
Citation APA
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA). Le taxage au Canada : L'effet de l'intimidation sur l'apprentissage 2008. Web. 25 Sep. 2020 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/bullying_in_canada_fr/bullying_in_canada_fr.pdf>
Conseil canadien sur l'apprentissage (CCA) (2008). Le taxage au Canada : L'effet de l'intimidation sur l'apprentissage. Récupérer septembre 25, 2020, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cca/bullying_in_canada_fr/bullying_in_canada_fr.pdf
© 2020 Bibliothèque de Copian