À vos risques et au mien – Entrevue avec Mario Richard, profession : professeur-chercheur [Vidéo – 4:00] (2010)

Capsule 9 : Pourquoi de la pédagogie en enseignement ?

La Télé-université a un modèle très intéressant d'encadrement des étudiants qui est validé par des données probantes et ce modèle mérite d'être plus connu, constate le professeur Mario Richard.

Qu'en est-il des enjeux qui attendent la Télé-université dans un proche avenir ? Au Québec, la réforme de l'enseignement ressemble à ce qui a été fait en Suisse ou en France. Elle est basée sur le développement des compétences et sur l'entrée par la complexité, soit mettre des élèves dans des situations authentiques en lien avec la vie. Le problème, c'est qu'il y a une limite au lien que l'école peut faire avec la vie.

Pourquoi la pédagogie a mauvaise presse dans le milieu universitaire au Québec ? En pédagogie, le professeur fait savoir qu'on a tendance à être victimes des modes et à manquer de crédibilité. Selon les travaux, il y a des approches qui donnent de meilleurs résultats. Ce n'est pas le cas de celles qui mettent l'accent sur l'entrée par la complexité; quand trop d'information est présentée aux apprenants, cela surcharge leur mémoire.

Donc, c'est la base qui va donner des résultats constants et solides. En ligne, c'est la structure du cours qui favorise l'apprentissage. Les experts ont commencé par des tâches simples, avant d'arriver à faire face à la complexité. Ce principe est bien documenté dans les recherches.

Voir ressource
Éditeurs: 
Ajouté: 
2012-12-17
Citation APA
Yvan Duperré et TÉLUQ. À vos risques et au mien – Entrevue avec Mario Richard, profession : professeur-chercheur [Vidéo – 4:00] 2010. Web. 25 Jan. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/multimedia/tele-universite/mario_richard/capsule9.htm>
Yvan Duperré & TÉLUQ (2010). À vos risques et au mien – Entrevue avec Mario Richard, profession : professeur-chercheur [Vidéo – 4:00]. Récupérer January 25, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/multimedia/tele-universite/mario_richard/capsule9.htm
© 2021 Bibliothèque de Copian