Situation des minorités de langue officielle sur le marché du travail (2012)

Cet article présente les taux d'emploi et de chômage pour les minorités de langue officielle. Il donne aussi des informations concernant les salaires et les secteurs d'industrie de ceux qui occupent un emploi. Ces données, tirées de l'Enquête sur la population active de mars 2012, permettent de comparer la situation de la minorité de langue officielle sur le marché du travail à celle de la majorité, pour certaines provinces ou groupes de provinces.

En 2012, les francophones du Canada avaient un taux de chômage de 8,3%, soit un taux plus élevé que la moyenne nationale de 7,7%.

Cette différence témoigne plus de la distribution de ces groupes sur le territoire canadien que d'une moins bonne performance sur le marché du travail d'un groupe linguistique. À l'échelle des provinces, la situation des francophones est similaire à celle des anglophones, sauf au Nouveau-Brunswick. Dans les provinces de l'Atlantique, le taux de chômage pour tous les groupes linguistiques confondus est plus élevé que dans les autres provinces.

Les francophones représentent 30% des employés au Nouveau-Brunswick. Ceux qui occupent un emploi sont surreprésentés dans les administrations publiques (43%), et le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale (38%). En revanche, ils sont sous-représentés dans les secteurs du commerce (24%), du transport et de l’entreposage (19%) et des services professionnels, scientifiques et techniques (17%).

Voir ressource
Éditeurs: 
ISBN: 
978-1-100-99876-3
Ajouté: 
2013-05-03
Citation APA
Jean-François Lepage. Situation des minorités de langue officielle sur le marché du travail 2012. Web. 24 Oct. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/statscan/situation_of_official_fr/situation_of_official_fr.pdf>
Jean-François Lepage (2012). Situation des minorités de langue officielle sur le marché du travail. Récupérer October 24, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/statscan/situation_of_official_fr/situation_of_official_fr.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian