Liens entre les résultats scolaires à 21 ans et la capacité de lecture à l'âge de 15 ans (2011)

Questions d'éducation : le point sur l'éducation, l'apprentissage et la formation au Canada, juin 2009, vol 6, no 2

Cet article examine le lien des compétences en lecture mesurées à l'âge de 15 ans, avec l'obtention d'un diplôme d'études secondaires et la participation aux études postsecondaires.

Les auteurs notent que les données précédentes de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) a démontré pour la première fois que le niveau de compétence en lecture des jeunes à 15 ans joue un rôle majeur, dans l'obtention d'un diplôme d'études secondaires et dans la participation aux études postsecondaires à 19 ans. Toutefois, comme il est encore tôt pour tirer des conclusions sur les résultats scolaires des jeunes à 19 ans, les auteurs ont bénéficié de données plus récentes tirées de l'EJET pour examiner les résultats scolaires du même groupe de jeunes aux niveaux secondaire et postsecondaire, deux ans plus tard, lorsqu'ils avaient 21 ans.

Leur analyse confirme que de plus grandes proportions de jeunes ayant un niveau de compétence en lecture plus faible à 15 ans avaient pris plus de temps pour terminer leurs études secondaires. En outre, les jeunes qui avaient décroché à 19 ans, mais qui étaient retournés aux études à 21 ans, avaient de meilleurs résultats en lecture que les jeunes encore décrocheurs.

Les jeunes ayant une capacité de lecture plus élevée à 15 ans étaient plus susceptibles d'avoir fréquenté un établissement d'enseignement postsecondaire à 21 ans et d'être toujours inscrits aux études, comparés à ceux qui avaient un résultat plus faible en lecture.

Enfin, de tous les facteurs ayant une incidence sur la fréquentation d'un établissement postsecondaire, la compétence en lecture avait le plus grand effet sur la fréquentation d'un collège ou d'une université. Un pourcentage plus élevé de jeunes situés au niveau supérieur de compétence en lecture fréquentaient le collège ou l'université comparé aux jeunes situés aux niveaux plus faibles, quel que soit les antécédents familiaux.

Néanmoins, il est également évident que les tendances dans la participation aux études postsecondaires sont différentes lorsque les antécédents familiaux sont pris en compte, le taux de fréquentation collégiale ou universitaire étant plus faible pour les jeunes dont les parents avaient un niveau de scolarité et un revenu familial plus faibles, en dépit de leurs compétences en lecture.

Voir ressource
Éditeurs: 
Ajouté: 
2013-05-30
Citation APA
Tamara Knighton, Patrick Bussière et Roland Hébert. Liens entre les résultats scolaires à 21 ans et la capacité de lecture à l'âge de 15 ans 2011. Web. 7 Mar. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/statscan/educational_outcomes_fr/educational_outcomes_fr.pdf>
Tamara Knighton, Patrick Bussière & Roland Hébert (2011). Liens entre les résultats scolaires à 21 ans et la capacité de lecture à l'âge de 15 ans. Récupérer March 7, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/statscan/educational_outcomes_fr/educational_outcomes_fr.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian