Mémoire présenté à la Commission d'étude sur la formation des adultes (1980)

Ce document est hébergé sur le serveur du Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF).

On présente d'abord la Bibliothèque Municipale d'Acton Vale, située en Montérégie. En 1980, elle était la seule ressource pour une région rurale qui comptait 15 000 habitants.

Le but de ce mémoire est de faire entendre la voix des petites bibliothèques publiques avec l'espoir que les grandes auront aussi voix au chapitre. L'auteure rappelle que la documentation écrite ou audiovisuelle sera toujours primordiale dans l'effort d'éducation, et que les bibliothèques sont des ressources privilégiées. Enfin, elle souligne que les bibliothèques publiques sont déjà des institutions d'éducation au service du public, fonction peu connue au Québec, mais acceptée dans le reste de l'Amérique du Nord.

L'auteure offre une réflexion sur les besoins des communautés éloignées, défavorisées en équipement d'information et en personnes-ressources. Elle expose également les problèmes des petites bibliothèques, comme le manque de soutien financier à l'animation. Une des recommandations est que le ministère de l'Éducation apprenne l'existence des bibliothèques publiques et reconnaisse leur fonction éducative inhérente.

Voir ressource
Ajouté: 
2013-10-31
Citation APA
Marie-Paule Labreque. Mémoire présenté à la Commission d'étude sur la formation des adultes 1980. Web. 6 Dec. 2021 <http://bv.cdeacf.ca/CJ_PDF/2005_06_0076.pdf>
Marie-Paule Labreque (1980). Mémoire présenté à la Commission d'étude sur la formation des adultes. Récupérer December 6, 2021, de http://bv.cdeacf.ca/CJ_PDF/2005_06_0076.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian