Faits saillants du deuxième rapport de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes (1997)

Littératie et Société du Savoir

Bien que la plupart des gens sachent lire, la véritable question est de savoir si leurs capacités de lecture et d'écriture leur permettent de relever le défi de vivre et de travailler dans la société et l'économie de l'information et du savoir d'aujourd'hui. Le plus récent rapport sur l'Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes (EIAA), intitulé Littératie et Société du Savoir, nous dit que l'alphabétisme va au-delà du seul savoir lire, écrire ou calculer. C'est aussi comprendre et être capable d'utiliser l'information requise pour bien fonctionner au sein des sociétés du savoir qui domineront le XXI e siècle.

L'éducation formelle a toujours eu pour objet de veiller à ce que les nouvelles générations acquièrent les capacités dont elles ont besoin. Pourtant, le défi d'entretenir et d'améliorer les capacités de lecture des adultes est une question bien plus vaste que l'éducation formelle. L'EIAA révèle qu'à moins d'être utilisées tout au long de la vie, les capacités de lecture peuvent se perdre. L'étude milite donc en faveur de l'émergence d'une culture soucieuse d'apprendre et de créer des milieux riches en capacités de lecture partout où les gens vivent et travaillent, c'est-à-dire à la maison, dans la collectivité et au travail.

L'enquête laisse entendre que les individus, les employeurs et les pays font à long terme un placement hautement fructueux lorsqu'ils investissent dans l'alphabétisme. Trouver des solutions au défi que pose l'alphabétisme chez les adultes exige que l'on s'engage dans la voie d'une action concertée. Les gouvernements peuvent formuler des stratégies d'amélioration. Mais les écoles, les employeurs, les travailleurs, les gouvernements et les collectivités doivent travailler en partenariat pour mettre en œuvre les stratégies permettant d'édifier une société alphabète. Les gens doivent également changer de comportement.

En outre, il ne suffit pas d'élaborer des politiques sur la seule question de l'alphabétisme pour augmenter le niveau de capacités de lecture d'une nation. Littératie et Société du Savoir conclut également qu'il est important que l'objectif d'accroître les capacités de lecture reçoive l'appui de nombreux autres secteurs faisant l'objet de politiques, comme ceux relatifs aux jeunes, aux aînés, à l'emploi, au développement des ressources humaines, à la santé, au bien-être social et à la prévention de la criminalité.
Ce rapport est une étude comparative des capacités de lecture dans 12 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique (Flandre), le Canada, les États-Unis, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, la Suède, et la Suisse (francophone et germanophone). Le rapport est publié par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), en collaboration avec Statistique Canada et Développement des ressources humaines Canada (DRHC), et renferme d'importants renseignements sur les questions liées à l'alphabétisme.

Voir ressource
Auteurs: 
ISBN: 
92-64-25624-5
Ajouté: 
2003-08-06
Citation APA
DRHC et OCDE. Faits saillants du deuxième rapport de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes 1997. Web. 24 Oct. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/sna/ialsf/ialsrepf/ialsfrp2/highf.pdf>
DRHC & OCDE (1997). Faits saillants du deuxième rapport de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes. Récupérer October 24, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/sna/ialsf/ialsrepf/ialsfrp2/highf.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian