La revitalisation économique de Pointe St-Charles (1988)

Women's Education des femmes, automne 1988 • vol.6 no.4

En 1983, la collectivité de Pointe St-Charles à Montréal se trouvait face à plusieurs problèmes économiques pressants. Le taux de chômage était atterrant: plus de 30% de la population touchait des allocations d'aide sociale et 15% celles d'assurance chômage. De plus, le quartier étant proche du centre-ville, il représentait une cible de choix pour la spéculation foncière, ce qui faisait peser une menace sur les habitants: les loyers risquaient d'augmenter et ils seraient peut-être forcés d'aller vivre ailleurs. Les groupes communautaires se rendaient bien compte que la survie de la collectivité était en jeu. Ils savaient aussi qu'ils pouvaient s'appuyer sur le fort esprit communautaire qui régnait et sur un réseau d'organismes puissants pour prendre en main la situation. Après avoir analysé soigneusement plusieurs modèles de développement et avoir fait des recherches à leur sujet, il fut décidé de créer le <i>Programme économique de Pointe St-Charles (PEP)</i>.

Voir ressource
Auteurs: 
ISBN: 
0714-9786
Ajouté: 
2004-02-12
Citation APA
Nancy Neamtan. La revitalisation économique de Pointe St-Charles 1988. Web. 23 Sep. 2020 <http://en.copian.ca/litweb/other/cclow/newslet/1988/fallv6n4/12.htm>
Nancy Neamtan (1988). La revitalisation économique de Pointe St-Charles. Récupérer septembre 23, 2020, de http://en.copian.ca/litweb/other/cclow/newslet/1988/fallv6n4/12.htm
© 2020 Bibliothèque de Copian