Notre expérience du cercle de parole en alphabétisation populaire : Rapport de recherche préliminaire (2010)

Les activités d’alphabétisation populaire du Centre d’activités populaires et éducatives (CAPE) fournissaient les prétextes pour des apprentissages multiples en matière d’organisation et de communication orale, écrite et virtuelle. Toutefois, elles étaient limitées au niveau du développement d’ordre psychosocial.

L’approche du cercle de parole, pratique autochtone traditionnelle aussi adoptée dans le contexte contemporain en thérapie par l’art, en formation et en gestion, semblait appropriée pour l’intégration des différentes cultures et classes sociales, des participants comme des formatrices. L’adoption d’une pratique autochtone et l’intégration d’un aîné atikamekw visaient, en outre, l’amélioration des relations interculturelles.

Des cercles de parole mensuels avec les participants avaient eu lieu en 2007-2008. Une subvention du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a permis d’approfondir cette expérience en 2008-2009. Ce rapport présente les activités réalisées, les caractéristiques du cercle de parole, les impacts de l’expérience, et les limites de l’approche.

Le CAPE est un centre d’éducation situé à La Tuque, au Québec. Il vise à améliorer les compétences des personnes peu scolarisées en français, calcul, et informatique et faire vivre des réussites.

Voir ressource
Ajouté: 
2011-10-28
Citation APA
Centre d'activités populaires et éducatives (CAPE). Notre expérience du cercle de parole en alphabétisation populaire : Rapport de recherche préliminaire 2010. Web. 7 Mar. 2021 <http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cape/cercle_de_parole/cercle_de_parole.pdf>
Centre d'activités populaires et éducatives (CAPE) (2010). Notre expérience du cercle de parole en alphabétisation populaire : Rapport de recherche préliminaire. Récupérer March 7, 2021, de http://www.bdaa.ca/biblio/recherche/cape/cercle_de_parole/cercle_de_parole.pdf
© 2021 Bibliothèque de Copian