Le recrutement par les pairs au moyen du théâtre invisible (2010)

Le Monde alphabétique, no 21, printemps 2010

Ce document est hébergé sur le serveur du Centre de documentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine (CDÉACF).

Inventer un nouveau scénario chaque semaine et le jouer dans les restaurants du quartier? C’est le défi que les participants du Comité d’éducation des adultes (CEDA) ont relevé pour joindre les personnes analphabètes dans le sud-ouest de Montréal. Le théâtre invisible consiste à jouer une petite pièce dans un lieu public, sans que les personnes présentes sachent qu’il s’agit en fait de théâtre.

Le CEDA est un organisme d’éducation populaire oeuvrant dans le sud-ouest de Montréal. À ses débuts, ses activités se concentraient sur l’alphabétisation, l’alimentation et les services de dépannage. De nos jours, il intervient dans plusieurs autres secteurs, dont ceux du loisir, de la francisation et du soutien aux personnes immigrantes. Le CEDA propose une vaste gamme d’ateliers : dessin, céramique, tricot, etc. Le secteur alphabétisation accueille une quarantaine d’adultes. La majorité des participants sont d’origine québécoise; ils sont souvent sans emploi et leur moyenne d’âge se situe autour de 45 ans.

Voir ressource
Ajouté: 
2011-11-01
Citation APA
Nathalie Germain. Le recrutement par les pairs au moyen du théâtre invisible 2010. Web. 25 Feb. 2020 <http://bv.cdeacf.ca/documents/PDF/rayonalpha/mondealpha/ma21/ma21d.pdf>
Nathalie Germain (2010). Le recrutement par les pairs au moyen du théâtre invisible. Récupérer February 25, 2020, de http://bv.cdeacf.ca/documents/PDF/rayonalpha/mondealpha/ma21/ma21d.pdf
© 2020 Bibliothèque de Copian